Madagascar: les femmes veulent être respectées

« C’ est normal de se faire frapper »

 L’association Liberty 32 lance un manifeste et une pétition contre
les violences et toute forme d’abus faites aux femmes. Selon les consultations faites par l’association, les femmes malgaches demandent du respect, de l’empathie et qu’on les écoute. Les violences envers les femmes sont devenues monnaie courante. HarcèleA Madagascar, les femmes veulent être respectées © AFP PHOTO/GREGOIRE POURTIERment dans la rue ou blessures conjugales, sont quasiment culturelles et restent un grand tabou. Selon les dernières données du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP, 2013), 25% des femmes subissent des violences physiques ou psychologiques, et 60% d’entre elles pensent que c’est normal de se faire frapper (INSTAT, 2008-2009). Briser ce tabou et expliquer aux Malgaches que les femmes ont droit au respect? tel est l’objectif du manifeste et de la pétition lancés par l’association Liberty 32.

Signez la pétition :  Manifeste des Femmes Malgaches. Egalité des droitsib

Un commentaire sur « Madagascar: les femmes veulent être respectées »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s