Les surfeuses du Bangladesh

Allison Joyce, photo-journaliste primée, dont le sujet de prédilection est la femme et toutes ses expériences, consacre un reportage photo aux jeunes surfeuses du Bangladesh.

Quel que soit son sujet de travail son intention est la même :

« Mettre un visage humain sur des questions abstraites ou des informations lointaines, afin que les gens soient informés et fassent attention, car c’est ainsi que le changement se produit »

Bengladeshi surfSon œil s’est arrêté parmi un groupe de jeunes filles vivant et travaillant dans le Cox’s Bazar, âgées de 10 à 13 ans et prénommées  : Aisha, Johanara, Majaraz,  Mayasha, Nargis, Rifa, Shobe, Shumi, Suma.

Ces jeunes filles travaillent tôt tous les matins et jusque tard dans la nuit, sur leur plage locale, le long de la baie du Bengale à vendre des collations ou des produits artisanaux pour aider leur famille.

Malgré les nombreuses pressions sociales et familiales qui pèsent sur elles, ces adolescentes apprennent à surfer, grâce au sauveteur Rashed Alam et à son club de surf local. Sa femme, Venessa Rude leur donne des cours d’anglais. Les surfeuses acquièrent de nouvelles compétences et peuvent rêver d’un avenir différent.

 

 

Le blog d'Allison Joyce - la suivre sur Tweeter - Nous pouvons encourager les surfeuses sur la plateforme fund me

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s