Où sont les femmes en musique éléctroniqe

Résultat de recherche d'images pour "ada lovelace"A l’origine de la musique électronique il y a aussi une femme : Ada Lovelace, une mathématicienne, informaticienne,  qui repris les recherches du scientifique Charles Babbage, vers 1830. Il avait réalisé la première ébauche des calculateurs qui verront le jour plus d’un siècle plus tard. Saisissant le plein potentiel de l’ordinateur,Ada Lovelace avait alors imaginé dans son mémoire que sa machine soit « capable de composer des pièces musicales d’une valeur et d’une complexité sans limite », annonçant ainsi, avec plus d’un siècle d’avance, l’avènement des logiciels de musique assistée par ordinateur.

Pour retracer l’histoire des techniciennes de l’électronique le site TheVinyl Factory a crée The Ada Project une timeline interactive qui permet de découvrir des portraits de ces femmes en même temps que l’on comprend la sophistication et l’évolution du matériel, des techniques et des ambitions de la musique électronique.

A la suite d’Ada Lovelace, des dizaines de femmes ont poursuivi ce projet, en tant que musiciennes, ingénieures, électriciennes, compositrices, pour autant l’industrie de la musique électronique reste sous un monopole très masculin.

« J’ai appris à dépasser le sexisme d’un milieu où l’entre-soi masculin régit les échanges et les contrats. Comment ? En étant autodidacte et en imposant mes programmations« .

Informe la Dj et programmatrice des soirées du collectif Barbi(e)turix au journal Huffington Post (à lire ici !)

En novembre 2013, un magazine spécialiste des musiques électroniques publiait une photo sur ses réseaux sociaux présentant la nouvelle garde française des djs les plus talentueux et les plus influents. Sur cette photo apparaissaient  67 hommes et 2 femmes.

 

Extrait de l'infographie réalisée par Thump sur le pourcentage de femmes dans les festivals.
% de femmes dans les festivals réalisée par Thump

Rares sont ceux qui s’étonnent de ne voir que quelques artistes féminines lors de grands festivals de musique électronique, comme les Nuits Sonores ou le Weather festival.

Pour pallier à ce manque de visibilité le collectif Barbi(e)turix. une équipe, majoritairement composée de fémmes, propose les soirées WET FOR ME, à la Machine du Moulin Rouge, avec une programmation exclusivement féminine, ces soirées qui attirent quelque 1500 personnes à chaque soirées s’adressent surtout à un public lesbien et gay, mais aussi à toutes les clubbeuses qui souhaitent bénéficier d’un espace safe pour faire la fête.

femmes musique
Betty en dj set à la Machine du Moulin Rouge- Marie Rouge pour BBX

C’est également le parti pris du label Kill The Dj, qui signe essentiellement des femmes depuis plusieurs années, ou le festival Les Femmes s’en mêlent, qui signe tous les ans une programmation 100% féminine.

 

 

 

 

Articles Huffington post, Novaplanet, Konbini une étude sur la place des femmes dans la musique éléctronique de 2011, Un très bon et très riche article à la découverte des pionnières éléctronique sur le blog Global techno


	

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s